Se connecter / S’inscrireDemander une demo
9/21/2022

La télémédecine : une solution innovante en réponse à de nouvelles problématiques

 En 2018, la télémédecine fait son entrée dans le droit commun, son exercice était auparavant illégal. Aujourd’hui, on est capable de traiter beaucoup de choses avec la télémédecine, elle se décompose en 5 volets :

 

-      La téléconsultation : consultation à distance entre un professionnel de santé et un patient

-      La téléexpertise : sollicitation de l’avis d’un professionnel de santé par un autre

-      La télésurveillance médicale : l’interprétation à distance de données médicales dans le but d’assurer le suivi médical du patient

-      La téléassistance médicale : réalisation d’un acte de soin par un professionnel de santé sous l’assistance d’un autre

-      La réponse médicale : opérée par des organismes tel que le SAMU

 

On voit donc qu’elle ne sert pas uniquement à s’occuper de l’administratif médical comme – notamment – les renouvellements de certificats.  

 

4 à 5 % des actes médicaux sont pratiqués via la télémédecine.

6 Français sur 10 ont déjà refusé l’accès au soin par manque d’offres.

 

Plusieurs craintes ont cependant été constatées, que ce soit de la part des professionnels de santé comme des patients :

Le risque d’erreur médical : aussi en présentiel, l’exercice de la télé médecine impose une rigueur, des études ont montré que 80% des diagnostics sont fait dès l’interrogatoire.

La déshumanisation : l’argument est valable, cependant, on peut arriver à créer de nouvelles relations patient/médecin et des acteurs qui vont accompagner plus globalement, on crée des relations dans le temps.

Le risque de piratage des données : on limite le risque, les sites relatifs aux données de santé sont certifiés HDS(hébergeur de données de santé) et stockées en France.

Ne pas pouvoir le proposer aux patients: les professionnels de santé, toutes spécialités confondues peuvent en disposer.

 

En effet, seulement trois conditions sont nécessaires à l’exercice de la télémédecine :

- Un appareil permettant de communiquer (téléphone, tablette, smartphone) équipé d’une webcam si c'est pour de la télé consultation

- Une connexion internet suffisante

- La plateforme certifiée hébergeur de données de santé Rofim

 

Cependant , il ne faut pas oublier que la digitalisation de la médecine, c’est surtout :

• Une quantité d’information colossale à jour et à disposition

• Une réponse à de nouveaux besoins :

   - Suivi des maladies chroniques

    - Population vieillissante : il n’est plus tout le temps obligatoire de se déplacer chez le médecin.

    - Amélioration de l’accès au soin (notamment déserts médicaux)

    - Prise en charge plus rapide de certains patients

• Une formation continue

 

En temps d’épidémie, il permet également de désengorger les hôpitaux et d'éviter les contaminations. La télémédecine possède donc un rôle décisif dans la préservation de la santé et du bien être de millions de patients.

Articles Récents

Fond ROFIM #15Fond ROFIM #14Fond ROFIM #29